Témoignages

Ma vie
01/06/2016

Dans mes pleurs, dans ma tristesse ,dans mes remords, mes faiblesses ,

Sur le cours cours sinueux de ma vie , J' ai écrit ton nom .

 

Par moments, je me crus morte , j''y aspirais en quelque sorte ,

Mais dans un sursaut de ma vie ,J' 'ai écrit ton nom .

 

Quand personne ne croyait plus en moi , Qu'aurais je fait en dehors de toi ,

Je t'ai prise dans mes bras , ma vie .Pour y écrire ton nom...

 

Désormais , tu restes en moi ,dans les autres aussi, je te vois,

Reste bien  cachée, ne me quitte pas , Ainsi , je te suivrai pas à pas .

 

Nicole

 

.




La vie, un long fleuve tranquille??...
22/08/2013

Le fleuve roule ses eaux éternelles de sa source à l'océan.

Des feuilles y dansent telles des papillons noirs ou chatoyants noirs de nos espoirs brisés.

Chatoyants de nos désirs fous d'aller enfin jusqu'au bout ...

Rester sur la rive, espérer enfin de vivre, inscrire nos actes sur la pierre dans le présent comme une prière...

 

Poème de Nicole.

 




J’ai réussi mon objectif
19/05/2011

Par Christine Fricker, dimanche 2 janvier 2011

J’ai réussi mon objectif mais pour comprendre il faut que je raconte mon noël et mon nouvel an 2009-2010. Je l’ai fêté avec de l’alcool comme je suis fêtarde je me disais « ce soir je me lâche ». Alors je me suis lâchée, ça commence par un kir royal vu que c’est jour de fête autant taper le meilleur puis le repas tournée de vin pas n’importe lesquels vu que c’est jour de fête. Puis le dessert crémant allez hop c’est la fête puis on continue on boit ce qu’il reste c’est toujours la fête. C’est génial on a la tête qui tourne, fini les soucis, fini les emmerdes et les coups de gueule ce soir on rigole et on raconte des conneries dont on ne se souvient pas le lendemain on danse et on continue et… on ne sait plus pourquoi puis on est ballonnée c’est toujours la fête, on a bien mangé, on a bien pu, on continue à danser, on ne tient plus debout puis on se sent de plus en plus ballonnée, on a mal à la tête, au ventre, enfin on croit que c’est le ventre mais c’est le foie qui commence sa digestion, il garde l’alcool car il est toujours là. Ça c’est le matin quand on se réveille, je ne peux pas vous raconter la suite, je ne m’en souviens plus. Et on se rend compte que les soucis sont toujours là. Vous allez me dire ce n’est pas grave, ça peut arriver, d’accord pour une personne normale. Seulement le hic c’est que moi je suis alcoolique et que je ne m’arrête plus. Le matin je ressens le méfait de l’alcool, j’ai les mains qui tremblent, les lèvres bougent toutes seules. Au mois d’avril 2010, j’ai fais un infarctus et ça a été le déclic, j’ai compris qu’il fallait que je me prenne en main. Au mois d’août j’ai complètement arrêté l’alcool, j’ai fait un sevrage et je suis partie en cure là-bas, j’ai appris plein de choses sur l’alcool. Aujourd’hui, je suis dans une association qui me suis depuis le début, ça s’appelle « les Amis de la Santé » et ils m’ont aidé à remettre mon sac de poubelle (c’est comme ça que j’appelais mon appartement et le reste) en ordre er je me suis fixé des objectifs et je les réalise petit à petit, aujourd’hui je vis mes 24h, c’est comme ça que j’ai fêté noël et nouvel an 2010-2011 sans ALCOOL LA FETE EST PLUS FOLLE et je suis fière de moi j’avais envie de le partager avec vous mes amis.